L’immigration n’aide aucun peuple

Ce qui vous fait chaud au coeur peut être désastreux

L’immigration de masse est une fausse bonne idée. Il est ridicule de la percevoir comme une aide faite aux pays pauvres. En pratique l’immigration nous amène à les saigner à blanc, à vampiriser leur meilleurs éléments avec de fausses promesses. Elle déracine et extirpe des gens qui aurait pu être des bienfaiteurs pour leur propres pays, pour les implanter brutalement sur des terres lointaines qui ne ressemblent pas toujours aux brochures. Ce processus sera toujours une violence. Comment une telle politique, une telle folie, peut-elle être vue comme la seule qui soit humaine, morale et gentille? La déception de l’arrivant ou les mille et une incompréhensions ou malaises vécus au quotidien ne sont-ils pas les thèmes centraux de toute la littérature migrante?

Pire, non seulement on pratique l’immigration comme si elle allait de soi, comme si nous faisions banalement la « bonne chose », mais on l’enrobe en plus d’un horrible langage technicien et comptable. On réclame la hausse des quotas, On se réjouit que 50 000, 100 000, 200 000 nouveaux immigrés arrivent en masse, comme si on parlait de l’importation de cargaisons de viande. On dit qu’ils contribueront à la natalité, comme si on parlait de veaux d’une espèce davantage fertile. Cela montre bien que la seule motivation est économique. C’est bien le problème.

Je vous laisse sur cette brève démonstration, faite avec des boules de gommes :

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s