Les traîtres veulent vous imposer l’austérité

Les traîtres trop gênés par le mot parleront de « rigueur ».

hamburglarL’austérité c’est le fond de commerce des traîtres qui ne savent pas comment vivre leur andropause. Ils essaient de se grimer en dur à cuire, qui saura être fort avec les faibles. Qui n’aura aucun programme, à part une promesse : ça fera mal. Une sorte de Churchill qui promet le sang, la sueur et les larmes, mais indéfiniment, sans jamais promettre une victoire à la fin.

Je le répéterai autant de fois qu’il le faut : L’État peut créer de la monnaie indéfiniment. Tout souffrance est inutile. Oubliez la théologie et l’ordalie.

Le chroniqueur de droite andropausé nous harcèle toujours avec la même question : d’où viendra l’argent? J’aime les gens dans son genre dans des estrades, regardant un match de hockey, paniquant dès qu’une équipe marque trop de buts. « Mais où l’aréna trouvera les points pour les ajouter au score de cette équipe?? L’aréna va devoir taxer des points à d’autres arénas!! »

L’État peut créer de la monnaie. Il a inventé cette monnaie et peut faire tous les paiements qu’il désire.

Il faut voir le Canada comme un aquarium. Si Ottawa dépense, il ajoute de l’eau (dollars). Il taxe? Il retire de l’eau. On se fout de l’eau qu’il faut ajouter ou enlever. Seul le résultat final compte : est-ce que l’aquarium se retrouve avec l’eau qu’il faut pour que les poissons vivent? Pas une goutte de plus ou de moins.

Et ça va plus loin. Le Québec est immortel. Le Canada est immortel mais en prime il fabrique ses dollars. L’humain est mortel et ne fabrique pas de monnaie. Il peut manquer d’argent, il peut faire défaut sur ses dettes. Un être qui ne meurt pas, comme un État, peut faire des paiements sur sa dette à l’infini, sans jamais la repayer entièrement. Et l’État qui produit sa monnaie fiduciaire peut en créer pour chaque paiement. Impossible d’en manquer un seul. On a pas à repayer la dette publique. Est-ce que la Grande-Bretagne a remboursés ses dettes de la Seconde guerre mondiale? De la Première? Des guerres napoléonniennes? De l’invasion de l’Angleterre par Guillaume d’Orange et sa coterie de mercénaires huguenots et de banquiers hollandais? Et si repayer la dette d’un État en entier menait à la catastrophe? Un seul l’a fait :  Andrew Jackson en 1835. La Panique de 1837 et la crise des dettes privées se produisit peu après.

La trahison de nos élites devient évidente lorsqu’on voit comment leurs prédécesseurs créaient de la monnaie jusqu’à atteindre une économie fonctionnant à 100%, pendant les Première et Seconde guerre mondiales. Qui à l’époque osait dire qu’il fallait renoncer à la victoire, être austères et fabriquer moins de canons? Pourquoi est-ce qu’on a droit au plein-emploi et à une économie à 100% que lorsqu’on a à tuer des boches? Qu’attend Ottawa?

Ottawa n’a qu’une chose à faire si elle veut prouver qu’elle est autre chose qu’un parasite qui suce le sang du Québec. Qu’elle fasse son New Deal. Qu’elle paye un emploi public à chaque chômeur qui en fait la demande. Ça a été fait avec le Works Progress Administration du milieu des années 30 à 1942, avec un emploi créé pour chaque foyer où celui qui supportait la famille était au chômage. Politiquement, pouvez-vous me trouver quelque chose de plus payant que la création monétaire pour fournir des emplois? Ça comble besoins de la gauche. Ça nous évite la toute puissance du patron. Ça répond aux sensibilités de la droite anti-assistanat. Ça permet un examen intelligent des dépenses, où on remet en doute chaque taxe, chaque item dans le budget. On évalue leur utilité pour la société et on ignore le solde final du budget.

Je finis en répétant une dernière fois :  L’État peut créer de la monnaie indéfiniment. Qu’est-ce qu’on attend?

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s