Devenez viral!

Les ingrédients des articles les plus populaires

Après avoir fini un article, pourriez-vous cocher la plupart de ces points? :

  • assez long pour couvrir correctement le sujet
  • provoque de la colère, de la peur, de l’étonnement… les émotions les plus fortes!
  • écrit d’un ton capable de susciter l’émotion
  • donne des conseils réellement utiles
  • suprenant
  • écrit par quelqu’un de célèbre ou très crédible
  • drôle (plus la dessus éventuellement)

Lorsque vous faites de la pub, que vous donnez un lien par courriel ou commentaire sur un site, assurez-vous que ce ne soit pas qu’un « Venez voir mon blogue! » Donnez toujours un lien directement vers un  article utile qui a rapport avec la conversation. Faites le travail pour les autres! Votre pub doit contenir la raison de cliquer : « Tu cherches comment X? J’ai justement écrit un article sur X… »

D’ailleurs un conseil sur la pub en général : rien ne doit être frustrant! Tout le monde déteste les fenêtres qui apparaissent par-dessus la page ou les pubs qui submergent la page. Ces pubs essaient d’avoir des clics accidentels, ce qui est complètement crétin, à moins que vous vous attendiez à ce que le visiteur achète quelque chose et entre ses informations de carte de crédit par accident aussi? Les meilleures pubs seront tout en bas d’un article intéressant en soi : une liste d’articles connexes, ou de produits (livres) qui permet au lecteur assez intéressé pour vous lire de creuser plus loin.

Selon les recherches de Watts &Peretti, une publicité (dans leur cas une pétition pour le contrôle des armes à feu) a besoin du bouche à oreille. Semez votre pub au quatre vents, en espérant que ça tombe sous les yeux des rares individus qui créeront l’effet cascade.  Certains individus, tout à fait normaux, irremarquables, se cachent dans les réseaux sociaux et ont une influence incroyable. Lorsqu’ils partagent un lien, ils le donnent à des centaines de personnes, qui le partagent à des niveaux exponentiels. On ne peut pas savoir d’où la cascade partira. Impossible de prédire qui sont ces individus exceptionnels. Déployez vos énergies à essayer de les trouver par hasard, en partageant largement votre pub dans les réseaux sociaux. Mieux vaut cela que payer des millions pour recruter une star, dont on surestime l’influence.


Le bloguer voudra lire ce très bon plan pour réconcilier les journalistes et les lecteurs (oui, je sais que le journalisme est un cas désespéré, copiez ces conseils quand même, ils aideront la bloguosphère aussi!)

  • Adoptez la transparence. Vous pouvez admettre vos erreurs, dire comment vous travaillez, pourquoi et comment vous avez couvert une histoire.
  • Quelles questions ne sont posées par personne d’autre, sur le sujet de l’heure? À vous de vous y attaquer.
  • Le journalisme n’est pas la sténographie. Allez au delà du copier-coller des communiqués de presse.
  • Tout journalisme doit être « d’investigation ».
  • Faites que vos lecteurs trouvent leur place. Que les sujets ou les histoires qu’ils amènent à votre attention finissent dans vos pages!

Je ne peux pas finir ce billet sans mentionner les conseils de Mike Cernovich (surtout valables pour ceux qui se concentrent sur Twitter)

  • Les tweets les plus caustiques, maniant un humour brutal deviennent viral (aux États-Unis du moins)
  • Dénoncez le double standard des médias, de la couverture médiatique d’un sujet chaud du moment
  • Le Tweet de l’oracle de Delphes, tellement ouvert à l’interprétation que les gens de droite et de gauche peuvent simultanément penser que ce tweet est en leur faveur
  • Le tweet miroir : si pauvre en informations  que le lecteur interprète selon ses obsessions. Par exemple, Cernovich joint une photo de la chef de Black Lives Matter à un tweet. Est-ce une insulte? Pourquoi montrer la photo? Pas de détails, mais ça fait parler les gens.
  • Écrivez un texte sur une vedette (ou sur les produits qu’elle vend) si vous voulez attirer son attention.
  • Chaque lien partagé, chaque pub, chaque tweet doit être accompagné d’une image
  • Regardez les données : quelles mots provoquent le plus de réponses, de réactions? Quelles images? Publiées à quelle heure de la journée?
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s