L’hypnose instantanée – Anthony Jacquin

Oui, vous pouvez hypnotiser un parfait inconnu en quelques secondes, grâce au manuel Reality is Plastic! d’Anthony Jacquin

C’est l’« hypnose impromptue ». Non seulement elle ne prend que quelques secondes, ou un peu moins d’une minute, mais ça marche. Tellement que plus personne n’acceptait de serrer la main du célèbre thérapeute Milton Erickson, puisqu’il les mettait en transe en quelques mots.

L’hypnose

L’hypnose rend la cible indifférente à tout sauf l’idée du moment, sur laquelle elle se concentre. C’est UNE pensée qui prend toute la place, la « pensée sélective », ce en quoi on croit sans réserve en ce moment, comme : « mes mains sont collées l’une à l’autre comme des aimants… »

L’hypnose, c’est un individu dominant, qui exude la confiance en soi, qui communique directement avec l’inconscient de la cible. Remarquez que l’inconscient n’a pas de limites. Il n’est pas restreint par la logique. Même pas par la morale (voilà pourquoi Jacquin dit qu’il est faux qu’un hypnotisé résistera aux commandes qu’il trouverait inacceptables – l’inconscient ne saurait juger ce qui est acceptable ou pas). L’hypnose n’est pas toujours forcée ou oppressante toutefois, Milton Erickson a innové en concevant ses conversations hypnotiques, dans sa clinique. Son hypnose était permissive plutôt qu’autoritaire.

Selon Dave Elman, maitre de l’induction hypnotique, l’objectif de l’hypnotiseur est d’outrepasser la faculté critique. C’est le coin qu’on enfonce pour parvenir à l’hypnose. Notre faculté critique est souvent en panne, naturellement. Ça arrive lorsqu’on est confus, sous le choc, submergé par de l’information ou les émotions… Bref dès qu’on vit un moment de « chevreuil éclairé par les phares d’une voiture ». Le but de l’hypnotiseur est donc de recréer artificiellement ce genre de moment.

C’est avec la définition de l’hypnose de Jacquin que ça devient vraiment intéressant. Pour lui, l’esprit humain est plastique. On peut le remodeler. Pire que ça, nous n’agissons jamais « par instinct », spontanément. On ne fait que reproduire des idées sans se souvenir d’où elles viennent. Des idées qui se sont ancrée profondément dans notre esprit pendant la sommeil paradoxal (REM). L’idée nous revient un beau jour, on agit et on suppose que c’était l’instinct ou l’intuition qui a fait le boulot. La science a d’ailleurs confirmé que l’hypnose active les mêmes processus cérébraux que le rêve. Voilà pourquoi l’hypnotiseur surveillera constammant les signes de REM chez la cible :

  • Paupières tremblantes
  • Hausse de la température (le sang afflue dans la peau)
  • Respirations profondes et régulìères
  • Yeux humides
  • Yeux qui tournent vers le haut, rendant le blanc des yeux visible
  • Tête lourde, qui ne résiterait pas si vous la poussiez pour la pencher
Hypnotiser

Idéalement ça se fait sous cette structure :

Set PIeceDe petites commandes faciles, pour préparer le terrain

InductionProvoquer l’hypnose

IntensificationEncourager, féliciter la cible, la relaxer toujours plus

DirectionLes ordres qu’on donne

Pour favoriser son succès, l’hypnotiseur doit savoir : Préparer le terrain, enlever les peurs, éliminer les préjugés contre l’hypnose, hausser les attentes, stimuler l’imagination, et prendre le contrôle. Jacquin insiste sans cesse sur ce dernier point, oui la cible doit être rassurée et emballée, mais l’hypnotiseur doit projeter la bonne image. L’hypnotiseur est en confiance, veut que l’hypnose se fasse, s’attend hors de tout doute à ce qu’elle se fasse.

Je ne mentionnerai pas les techniques précises du livre de Jacquin, parce que ses exemples d’hypnose servent surtout à épater la gallerie, ou à un spectacle. Lisez son livre pour savoir comment l’imiter.

Je veux seulement mentionner Erickson, puisqu’il c’est celui dont le nom est sur toutes les lèvres. Son truc, l’Induction de l’hypnose par la poignée de main se fait comme suit : Erickson tend la main, la cible tend la main, rien d’anormal jusqu’ici. Mais soudainement, Erickson attrapait la main tendue de l’autre par le poignet en disant « puis-je emprunter votre main? ». Il la rapprochait du visage de la cible en répétant « regardez votre main… » Comment ça marche? C’est là que ça devient fascinant. On fait des milliers de poignées de main dans une vie, ça devient vite un geste automatique, inconscient. Erickson prenait les gens par surprise, interrompait un processus automatique en attrapant leur poignet. Puis il se mettait à leur parler, avec une confiance totale, sans perdre une seconde. Si vous ne parlez pas tout de suite, après une seconde la conscience de la cible reprend le dessus et se met à se demander ce que vous foutez.

Il y a autant de techniques d’induction qu’il y a d’hypnotiseurs. Gardez seulement en tête que pour l’hypnose impromptue, mieux vaut une induction rapide, qui manipule physiquement la cible, comme Mesmer qui penche les têtes avec la main :

En quoi ça peut nous aider

Ce livre m’a convaincu sur la puissance de l’hypnose. Le livre est-il utilisable cependant? Jacquin se concentre exclusivement sur la clinique ou les spectacles. Moi ce que je préférerais, ce serait utiliser l’hypnose pour implanter des idées dans les foules ou les réseaux sociaux. Jacquin ne dit pas un mot là dessus, mais tous les indices sont là. Répétons ce qu’on a appris :

  • Le rêve et l’hypnose sont de puissants générateurs de réalité
  • L’hypnose, c’est concentrer totalement l’esprit de la cible sur votre idée
  • On hypnotise lorsqu’on est en totale confiance, quand ce qu’on dit EST VRAI, VA MARCHER
  • Une idée programmée pendant l’hypnose (ou stockée en mémoire pendant une nuit de sommeil, à la phase paradoxale) reviendra. La cible croira que c’est son idée et l’exécutera
  • On peut interrompre soudainement un geste automatique (poignée de main) pour court-circuiter la cible, et s’adresser à son inconscient pour en prendre le contrôle

Non, Jacquin ne nous dira pas textuellement comment devenir viral, comment rendre majoritaires nos idées minoritaires, mais j’ai l’impression qu’il nous donne tous les indices. Le chantier reste ouvert. J’essaierai de développer une méthode viable.  En attendant, autant rassembler tous les conseils utilisables de Reality is Plastic :

L’Intensification
Jacquin nous assure qu’on ne peut pas techniquement « intensifier » une hypnose. Il n’y a pas plusieurs degrés d’hypnose. Elle a eu lieu, ou elle n’a pas eu lieu. Pourtant, c’est utile de dire à la cible qu’on la dirige vers un niveau plus profond d’hypnose. On le lui dit pour hausse l’image qu’elle se fait de son état actuel.


On fait croire à la cible qu’elle est de plus en plus hypnotisée par un tas de techniques :
LINKS
« Je vais compter de 5 à 0, à chaque chiffre tu vas te sentir deux fois plus relaxé »

LOOPS
« Plus tu relaxes tes muscles, plus ton esprit relaxe, plus ton esprit relaxe, plus tu relaxes tes muscles,plus tu relaxes tes muscles, plus ton esprit relaxe, plus ton esprit relaxe, plus tu relaxes tes muscles,plus tu relaxes tes muscles, plus ton esprit relaxe, plus ton esprit relaxe, plus tu relaxes tes muscles… »

CHAINS
Associer quelque chose en cours avec une intensification de son état : « à chaque respiration tu te sentira plus relaxé »


Périodiquement, il faut tester si l’hypnose fonctionne. La cible répond-elle inconsciemment à de petites suggestions?

Il faut aussi donner de périodiques encouragements. Que ça a réussi, qu’ils font bien ça, qu’ils sont en sécurité, qu’ils vont apprécier… Dans un spectacle, l’hypnotisé est encouragé par les rires et les applaudissements du public. En clinique, l’hypnotiseur doit compenser l’absence du public avec une tonne d’encouragements.

Directions

Toute direction (directive, ordre, suggestion, commandement si vous préférez…) est claire, positive, débitée avec une pleine confiance, une assurance absolue.

Restez vous-même dans le ton et le débit de parole, mais choisissez des paroles qui excitent l’imagination. Parler à l’inconscient, c’est comme parler à un enfant (intelligent) pour l’exciter pour une sortie ou une activité qui s’en vient. On est descriptif, sans être détaillé, laissant l’autre imaginer ce qu’on tait. Il suffit de ne pas contester les détails qu’il aurait déjà imaginé. Dites d’emblée à la cible qu’elle est en train de marcher sur une plage de sable blanc, si vous dites juste « une plage », puis mentionnez « blanc » longtemps plus tard, elle aura peut-être imaginé une autre couleur! Donnez les détails d’emblée, ou laissez-les totalement à sa discrétion. D’ailleurs ne dites pas « imaginez que cet oignon est une pêche», dites lui la « réalité » : « je vous donne une pêche! »

Bref, on donne des suggestions qui rendent les suggestions suivantes faciles à accepter. La meilleure est sans doute la superdirection : « vous allez suivre toutes mes directions dans les prochaines minutes ». On peut aussi changer son identité pour être plus efficace. Jacquin raconte comment il a obtenu une bière gratuire dans un bar, pas en donnant la directive « offre moi une bière », mais en suggérant qu’il était l’acteur préféré du serveur, Denzel Washington, en chair et en os.

 


En somme, je devrai concevoir une hypnose qui s’applique à la politique, aux idées virales (mémétiques) et idéalement à l’Internet. Il faudra :

  • Provoquer cet état paradoxal/REM, ou au moins exciter l’imagination
  • Provoquer ou exploiter des états de choc (chevreuils qui croisent une voiture sur l’autoroute) ou des gestes automatiques (du genre poignée de main)
  • S’adresser directement à l’inconscient des internautes
  • Se créer un ethos rhétorique, un peu comme Anthony Jacquin suggérait qu’il était Denzel Washington
  • Utiliser cette pseudo logique de l’Intensification (j’aime surtout le loop, « Plus tu relaxes tes muscles, plus ton esprit relaxe, plus ton esprit relaxe, plus tu relaxes… »)
  • Réussir tout ça en plus de respecter la structure Set PIece, Induction, Intensification et Direction

Je sens que Milton Erickson me sera utile, puisqu’il avait la réputation d’hypnotiser par la conversation. À suivre…

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s